Rapport stage =)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport stage =)

Message  Admin le Mar 30 Mar - 15:44

Rapport de stage 3eme du 29mars au 2avril


I. Présentation de l'entreprise.

1) Implantation.
Site de Palaiseau - Ecole Polytechnique
Site de Saint-Maur - Observatoire

2) Identification.

Le Laboratoire de Physique des Plasmas
Les projets spatiaux d’étude des plasmas du Système Soleil - Terre et des plasmas planétaires, le projet ITER de confinement magnétique d’un plasma de fusion.
; Le LPP est aussi fortement impliqué dans les technologies plasmas (utilisation des plasmas pour la dépollution, réacteurs à plasma…)

3) Personnel.

120personnes répartit sur les deux sites de Palaiseau (80personnes) et Saint Mort (40personnes)

4) Organisme.
Le Laboratoire de Physique des Plasmas
Le Laboratoire de Physique des Plasmas est un laboratoire qui regroupe des équipes travaillant sur les thématiques plasmas de laboratoire et plasmas spatiaux, plasmas froids et chauds. Les équipes constituantes sont celles du Laboratoire de Physique et Technologie des Plasmas (LPTP, Unité Mixe de Recherche) et des équipes du Centre d’étude des Environnements Terrestre et Planétaires (CETP, UMR 8639, CNRS, UVSQ, UPMC). Le laboratoire est ouvert depuis le 1er janvier 2009.

5) Relation avec le supérieur.

Pas vraiment de hiérarchie, pas de lien de subordination.
Organisme publique.

II. Etude d'une profession.

Administration systèmes et réseaux.

1) Nature de la profession.


Définition du mot administrateur système, C’est l’utilisateur qui est en plus autorisé à assurer
La gestion d’un système, c'est-à-dire qui porte la responsabilité de l’intégrité du système et de sa bonne marche. Le système en question peut être un réseau, une simple machine, un serveur.

Source : http://dictionnaire.phpmyvisites.net/definition-Administrateur-systeme--6514.htm

2) Condition de travail.

Bureau et ordinateur.

3) Recrutement.

Exclusivement sur concours de la fonction publique pour les post permanent et sur les non permanents avec des CDD.
Au sein du laboratoire il y a trois grands statut : Enseignent chercheur qui dépendent des universités (Doctorat), Chercheurs (plusieurs grades) (Doctorat), ITA (Ingénieur Technicien et Administratif)
ITA, plusieurs grades : technicien recruté au BAC/BEP, Assistant ingénieur BAC+2, Ingénieur d'étude BAC+3 a BAC+5, Ingénieur de recherche Diplôme de grandes écoles d'ingénieurs ou avec un Doctorat.
Doctorat (Bac+Cool

Carnet de bord :

Lundi:
Arrivé a l'entreprise a 10h00
Création d'un badge de l'entreprise nécessaire pour l'ouverture des portes sécurisés.
Qu’est-ce qu’un plasma ?
Un plasma est un gaz ionisé que l’on peut calculé, c’est un gaz traversé par des ondes magnétiques. Cela peut être une aurore boréale ou encore des éclairs.
Explication d’un Mixe de recherche (Chercheur dépendant d’organisme comme CRNS qui paye contre des recherches)
Remis un dépliant sur Lpp dont le site http://www.lpp.fr/ qui va me servir pour écrire le rapport de stage.
Ajout de la machine dans la configuration du serveur dhcp. (Activité)
Note : Donc on enregistre après la machine dans le domaine.
Qu'est-ce qu'un domaine : c'est une ensemble de machine géré par un serveur qui permet le travail collaboratif.
(Permet de partagé des fichiers entre plusieurs ordinateurs, d'accéder a des ressources partagés (imprimantes logiciels sauvegarde...)
Lab-Lpp. Panneau de configuration:Système:Nom de l'ordinateur:Modifier:Domaine:Lab-Lpp.
Qu'est-ce qu'un Proxy ? : C'est un serveur mandataire.
Qu'est-ce qu'un serveur mandataire ? : C'est un relais entre votre poste de travail et l'extérieur.
Pour un protocole donné, il agit à votre place pour récupérer les données sur internet.
Etude pour le métier :
Administrateur système Etude ; BTS (bac+2) (Administration des réseaux locaux d'entreprise) Assistant ingénieur.
Bac +3 (licence pro) (informatique répartit réseau et multimédia)
Ingénieur d'étude.
Mardi :
Installation de Windows XP sur un ordinateur vierge.
Démarrage sur le cd.
Création d'une partition
Formate sur NTFS (journalisé) et non Fat (non journalisé) pour la sécurisation des données.
Installation de programmes. (Mozilla Thunderbird, Mozilla FireFox, Adobe Reader…)
Rencontre avec un enseignant / chercheur.
Explication d’un tutorial : C’est celui qui fournit (argent ou personnel) pour les recherches.
Pour être Enseignant / Chercheur il faut passé devant le jury de l’école et avoir les diplômes ci-dessous
Etude pour Enseignant / Chercheur : Doctorat + Qualification (3ans d’apprentissage solitaire)
(Imagine un problème et le résous)

Le plasma – Un état de la matière à part entière

Le plasma est un gaz chaud ionisé, qui contient un nombre significatif de particules chargées électriquement. Ces charges libres portées par les ions et les électrons font du plasma un état influençable par des champs électriques et magnétiques, contrairement à un gaz neutre. Que ces champs soient internes ou externes, ils induisent un comportement collectif du plasma sur de très grandes distances. Par exemple, les électrons sont beaucoup plus mobiles que les ions (à cause de leur rapport de masse). Cela entraîne des séparations de charges localement dans le plasma. Cependant, cette séparation entraîne la création de champs électrique et magnétique internes qui vont à leur tour induire des forces sur les particules chargées. Il en résulte des fluctuations et des oscillations typiques d’un plasma. Le type d’atomes ou de molécules, le taux d’ionisation, l’énergie des particules et l’environnement électromagnétique extérieur sont autant de paramètres qui définissent un large spectre de plasmas de différentes natures. Plus de 99% de l’univers visible est constitué de plasma de différents types, mais l’état de plasma apparaît rarement naturellement à la surface de la terre. Cependant, nous sommes capables de créer des plasmas sur terre, et leurs caractéristiques uniques sont devenues vitales pour nombre d’applications de la vie quotidienne. La figure ci-dessous présente une classification des plasmas par leur énergie, caractérisée par la température électronique, et leur densité de particules chargées.



Sommaire
• Développement et déploiement
• Production des données
• Validation scientifique (...)
• Conservation et pérennité (...)
• Distribution des données

Traitement, production et distribution de données spatiales
Le Laboratoire de Physique des Plasmas a une forte implication dans la fourniture d’expériences embarquées sur satellites et sondes spatiales. Il est actuellement responsable et co-responsable de plusieurs instruments et il est également impliqué, pour les années, à venir dans plusieurs projets ESA-NASA-JAXA. A ce titre, l’Equipe Informatique est en charge des opérations de ces instruments, de la production, de la validation scientifique et la mise à disposition des données de ces instruments pour la communauté internationale.
Ces opérations doivent être assurées tout au long de la durée de vie de chaque mission spatiale. Certaines tâches comme le suivi opérationnel (télécommande, surveillance) demandent une disponibilité permanente des moyens informatiques du laboratoire, et des réactions immédiates du personnel en cas de besoin. Par ailleurs, l’intégralité des données peut être retraitée à tout moment de la mission pour bénéficier des améliorations informatiques et scientifiques opérées sur les algorithmes de traitement.
L’archivage des données d’une mission est maintenant une exigence de règle pour les agences spatiales et peut même intervenir plusieurs années après sa fin comme c’est le cas pour la mission Double - Star (fin en 2007) dont l’archivage dans le CAA de Cluster est en cours de négociation.
Le laboratoire assure actuellement le traitement de plus de 18 instruments en vol. Il est PI pour les instruments :
• STAFF (4 satellites) de la mission Cluster (European Space Agency - ESA)
• STAFF de la mission Double - Star (Chine National Space Administration - CNSA)
• SCM de la mission THEMIS (National Aeronautics and Space Administration - NASA)
Le laboratoire est également impliqué comme Co-I dans le suivi opérationnel et la production systématique de données de plusieurs autres instruments : Cluster (Whisper et Peace), Double Star (Peace), Cassini (RPWS), ainsi que dans le post traitement des données des magnétomètres continu (FGM).

Pour le proche avenir le laboratoire est engagé dans la fourniture d’instruments et de prestations similaires pour des projets majeurs : Bepi-Colombo (Japan Aerospace Exploration Agency – JAXA) pour lequel le laboratoire est responsable de 2 instruments (PI et Co-I), MMS (4 satellites, NASA). Le laboratoire prépare également le projet Solar-Orbiter (ESA/NASA).




Nous assurons la maintenance de ces codes sur des durées au moins comparables à celles des missions, souvent plus de 10 ans.
Ces programmes sont intégrés dans les chaînes de production qui permettent le traitement de masse des données.
La plupart de ces programmes sont également distribués aux scientifiques pour leurs besoins propres ce qui nous impose une méthodologie de qualité logicielle supplémentaire.
D’autres codes sont écrits pour les besoins spécifiques de la visualisation et la validation scientifique des données.
Production des données
Nous assurons, en premier lieu, l’acquisition des données. La plupart des chaînes de production tournent localement au LPP, nous distribuons ensuite les données.
Nous produisons une vingtaine de types de fichiers différents soit un volume moyen mensuel d’environ 40 Go.
Dans le cas du Cluster Science Data System (CSDS), seuls les codes de productions sont délivrés. Le CSDS assure la production et la distribution des données après que nous ayons effectué la validation scientifique.
Validation scientifique des données
Nous recevons quotidiennement les données temps réel de servitude de la mission Cluster qui sont traitées par nos soins.
Nous assurons chaque jour la vérification et la validation scientifique systématiques des données (data screening et production de rapports), avant leur mise à disposition via le site web de l’instrument ou la livraison aux centres d’archivage concernés.

Conservation et pérennité des données
Les données sont conservées au sein du laboratoire, l’Equipe Informatique a donc en charge le stockage et la sauvegarde de ces données. Nous gérons ainsi des espaces de stockage de grande volumétrie (environ 30To à l’heure actuelle).
Distribution des données
Les données actuellement produites sont distribuées de deux façons :
* Mise à disposition directe par des sites web dédiés hébergés dans le service.
Le service alimente et maintient 4 sites de données en ligne :
• Cluster/STAFF + Cluster/FGM et
• DSP/STAFF
• THEMIS
• Cassini/RPWS
* Mise à disposition par l’intermédiaire de centres d’archivage internationaux.
Les données complètes de Cluster/STAFF sont livrées chaque mois au centre d’archivage de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), le Cluster Active Archive (CAA).
Ces mêmes données sont également livrées au Centre de Données de la Physique des Plasmas (CDPP).

Les données produites par le CSDS et le DSSDS avec nos codes et validées par nos soins, sont distribuées via le réseau du Cluster Science Data Centre et du Double-Star Science Data Centre.

Admin
Admin

Messages : 16
Date d'inscription : 30/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://blocdaneja.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum